Call Us Now: +33 757 906 131
RUGBY CHAMPIONSHIP. Déplacements à très hauts risques pour les All Blacks

RUGBY CHAMPIONSHIP. Déplacements à très hauts risques pour les All Blacks

Battus par l’Irlande en Nouvelle-Zélande, les All Blacks iront en Afrique du Sud dès le début du Rugby Championship. Deux déplacements très risqués.

RUGBY. Les ‘‘pires All Blacks de l’histoire’’ ? La Nouvelle-Zélande se réveille sous le chocRUGBY. Les ‘‘pires All Blacks de l’histoire’’ ? La Nouvelle-Zélande se réveille sous le chocQuatre défaites en cinq matchs, dont trois face à l’Irlande en l’espace de quelques mois, ça fait tâche au pays du rugby. Pour l’heure, Ian Foster est toujours en poste à la tête des All Blacks. Mais la fédération néo-zélandaise entend bien faire ce qu’il faut pour que cette mauvaise série ne se poursuive pas. Mais plusieurs problèmes se dressent sur la route des triples champions du monde. Le premier, c’est le temps puisque le Rugby Championship débutera dans à peine trois semaines. Bien sûr, tout n’est pas à jeter chez les Néo-Zélandais. Et comme l’a souligné leur sélectionneur, c’est avant tout une très bonne équipe irlandaise qui a battu les All Blacks à deux reprises en ce mois de juillet. Il y a des ajustements à faire. Et nul doute que Beauden Barrett et ses coéquipiers vont redoubler d’efforts pour retrouver le chemain de la victoire. RUGBY. All Blacks. Ian Foster va-t-il être viré à 14 mois de la Coupe du monde ?RUGBY. All Blacks. Ian Foster va-t-il être viré à 14 mois de la Coupe du monde ?Le second problème, et non des moindres, c’est que le prochain adversaire de la Nouvelle-Zélande se trouve être l’Afrique du Sud. Une nation contre qui elle a également perdu son dernier match en date en octobre 2021 du côté de la Gold Coast en Australie. Et cette année, le calendrier du Rugby Championship veut que les All Blacks affrontent non seulement les Springboks à deux reprises à en l’espace de sept jours, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, mais deux fois en Afrique du Sud. Vous imaginez les biens que les locaux ne vont pas se priver d’enfoncer les Blacks à presque un an du Mondial s’ils peuvent le faire. Et ils en ont les moyens avec une équipe taillée pour bousculer les Néo-Zélandais devant comme l’ont fait les Irlandais dans les rucks et en défense. Les Blacks auront-ils appris de leurs erreurs ? On peut imaginer que les Sud-Africains auront bien fait leur travail de leur côté en étudiant les matchs des hommes de Foster.



Deux matchs consécutifs en Afrique du Sud, c’est un véritable test pour les All Blacks et Foster. Une nouvelle défaite pourrait lui être fatale. Et que dire de deux revers face au rival historique ? On n’ose pas imaginer les réactions de la presse locale et des supporters. Dans l’histoire entre ces deux grandes nations, ces doubles affrontements en terres sud-africaines sont très rares depuis les années 80. En 1996, les Blacks étaient allés s’imposer trois fois en quatre rencontres puis il a fallu attendre 2006 avec une victoire partout. Trois ans plus tard dans le cadre du Tri Nations, les futurs vainqueurs du Mondial 2011 aux dépens de la France avaient subi deux revers de rang chez les Boks : 28/19 puis 31/19, puis un troisième au pays. Ne remportant que trois matchs sur six cette année-là, tous face à l’Australie. 

L’un des pires bilans pour la Nouvelle-Zélande dans cette compétition. 2022 va-t-il aussi rentrer dans les annales ? Une chose est sûre, les Aaron Smith et compagnie n’auront pas la vie facile cette année. Les Argentins ont bien démarré leur saison en remportant leur série contre l’Écosse et ils savent qu’ils peuvent les battre pour l’avoir fait en 2020. Quant aux Australiens, ils seront revanchards après avoir été dominés par les Anglais. Les Blacks n’auront pas à aller en Argentine mais ils se déplaceront à Melbourne. Une ville qui rappelle sans doute de mauvais souvenirs aux supporters kiwis. En 1998, les Néo-Zélandais y avaient concédé la première de leurs cinq défaites de rang. Ce qui n’était pas arrivé depuis 1949 (6 défaites). Battus quatre fois dans le Tri Nations, Lomu et ses compatriotes avaient sombré une cinquième fois dans le cadre de la Bledisloe Cup face à l’Australie. Terminant ainsi à la dernière place de la compétition avec seulement deux points au compteur alors qu’ils étaient tenants du titre. Vainqueurs du Rugby Championship en 2021, ils se doivent de gagner, et avec la manière. Y parviendront-ils malgré la pression ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published.